Untitled

Forest Monolith

One by one they appears
Deep into the forests,
One by one they blooms
Hidden into the woods,

There’s monoliths all around
Appearing without a sound
There’s monoliths everywhere
No one knows why they’re here.

*** Krita + Yiynova ***

Un par un ils apparaissent
Au plus profond des forêts
Un par un ils poussent, pourquoi ?
Cachés au fond des bois 

Y’a des monolithes partout
Qui surgissent d’un coup
Y’a des monolithes poussant
Personne ne sait comment

Untitled

Inktober 2019 – 12 – Dragon

14 October 1918, Somewhere in the Argonnes Woods, France

The villagers, they knew. They knew all about the evil forces that drained the life and hope of all Europe, about the hatred and paranoia they spread, about the the sorrow they fed from. They helped the Lloigors, gathering the undead army, making people disappear, losing faith, losing hope. And now, with the help of the black monolith, they will call for the Lloigors, giving them strength, body and substance. 

Dragons do exists. They do not hoard gold nor jewels, but hatred and sorrow. You can’t see or touch them. Until they fed enough.

***

14 Octobre 1918, Quelque part dans les Ardennes, France

Les villageois le savaient. Ils savaient au sujet des forces maléfiques qui drainaient depuis quelques années la force de vie et l’espoir de l’Europe, attisant la haine et la paranoïa entre les peuples, se nourrissant du désespoir qu’ils généraient. Ils les ont aidés, ces chose nommée Lloigors, réunissant leur armée morte vivante, faisant disparaître ceux qui en apprenait trop, faisant perdre la foi, perdre l’espoir. Maintenant avec l’aide du monolithe noir, ils vont les appeler, leur donner force, corps et substance.

Les dragons existent. Ils n’accaparent ni or ni joyaux mais haine et désespoir. On ne peux les voir ni les toucher. Jusqu’à ce qu’ils aient suffisamment dévoré.

Inktober 2019 – Cultists Edition 

Ink brush on A6 sketchbook / Encre au pinceau sur Carnet A6
Conclusion of No-Man’s Land Chaosium scenario for Call of Cthulhu

 

Untitled

Inktober 2019 – 12 – Dragon

14 October 1918, Somewhere in the Argonnes Woods, France

The villagers, they knew. They knew all about the evil forces that drained the life and hope of all Europe, about the hatred and paranoia they spread, about the the sorrow they fed from. They helped the Lloigors, gathering the undead army, making people disappear, losing faith, losing hope. And now, with the help of the black monolith, they will call for the Lloigors, giving them strength, body and substance. 

Dragons do exists. They do not hoard gold nor jewels, but hatred and sorrow. You can’t see or touch them. Until they fed enough.

***

14 Octobre 1918, Quelque part dans les Ardennes, France

Les villageois le savaient. Ils savaient au sujet des forces maléfiques qui drainaient depuis quelques années la force de vie et l’espoir de l’Europe, attisant la haine et la paranoïa entre les peuples, se nourrissant du désespoir qu’ils généraient. Ils les ont aidés, ces chose nommée Lloigors, réunissant leur armée morte vivante, faisant disparaître ceux qui en apprenait trop, faisant perdre la foi, perdre l’espoir. Maintenant avec l’aide du monolithe noir, ils vont les appeler, leur donner force, corps et substance.

Les dragons existent. Ils n’accaparent ni or ni joyaux mais haine et désespoir. On ne peux les voir ni les toucher. Jusqu’à ce qu’ils aient suffisamment dévoré.

Inktober 2019 – Cultists Edition 

Ink brush on A6 sketchbook / Encre au pinceau sur Carnet A6
Conclusion of No-Man’s Land Chaosium scenario for Call of Cthulhu