Untitled

Lord Timmy 07 – Payback

– It’s payback time, you creep !
– Ok. Demon incarnate before me. Broke her restrains, very angry. Spells won’t work. No clothes, no tools, no weapons… Can’t be worse.
– I give you one last ch…
– Listen, I know you’re you’re angry, it’s because you have your period, right?
– Ok. that’s it. I am SO gonna smash you to a pulp.

***

– Tu vas payer misérable !
– Ok. Démon incarné devant moi. A brisé ses chaines. Pas contente. Les sorts ne fonctionneront pas sur elle. Pas de fringues, pas d’outils, pas d’armes… Peux pas être pire.
– Je te donne une ultime ch…
– Non mais si t’es en colère, c’est parce que t’as tes règles, non?
– Ok. c’est marre. Je vais tellement te casser ta gueule que même ton âme sera pas récupérable.

Lord Timmy

Untitled

Unsuspected medium

Eugene, the perverted wizard of 5th avenue, has displayed a splendid exemple of magical prowless by defeating the demon, scattering its material form in bloody pieces.
Eugène is indeed, very skilled. Halas, he is also quite young. Someone with more experience would have been more cautious, and would have asked the right questions. Such as :
– How did a demon can invoke itself?
– Isn’t this particular demon one of the servants of the mysterious and dreaded Sorceror Lord Tee-Mhee?
– Did I left some magical circles on the ground within reach of potential demonic blood splattering ?
– Did I check my sacrifice for potential mediumic abilities, susceptible to be possessed?

***
Eugène, le sorcier pervers de la 5ème avenue, fit preuve d’une incroyable puissance arcanique en disposant de ce démon avec force projection de bout sanguinolents.
Eugène est très doué. Mais il est également très jeune. Quelqu’un avec plus d’expérience aurait été plus prudent. Et se serait posé les bonnes questions. Telle que :
– Comment un démon a pu s’invoquer soi-même ?
– Est-ce que ce démon en particulier ne serait pas un des servants du mystérieux et terrible Seigneur Tee-Mhee ?
– N’aurais-je pas laissé traîner sur le sol des cercles magique à portée d’hypothétiques projections de sang démoniaque ?
– Ai-je bien vérifié que mon sacrifice n’est pas un potentiel médium sujet aux possessions ?

Wacom Intuos + Gimp   

Untitled

The pervert wizard on 5th avenue

– What’s going on? The words are correct… The circle hasn’t been touched… Why is there no response? There’s always a response. Even when the response is to go f…
– mmmh!
– Silence behind!
– MMMH!
– Be quiet, sacrifice! Or I’ll sedate you!

***

– Mais qu’est-ce qui se passe ? Les incantation sont correctes, j’en suis sur… Le cercle est intouché… Pourquoi j’ai pas de réponse ? Il devrait y avoir une réponse. Y’a toujours une réponse, même si c’est pour me dire d’aller me faire f…
– mmmh !
– Silence le sacrifice derrière !
– MMMH !
– Ah m’oblige pas à te sédater !

Pencil doodle on A6 sketchbook / Porte-mine sur carnet A6

Sensible place

Sensible place

She likes lava, hell’s only solace
But there’s a very sensible place
On all demons but angels nowhere,
What is it? Do you ask. She won’t share

Ink brush doodle on A6 sketchbook

***

Elle aime les bains de lave, réconfort de l’enfer
La chaleur ne la gène, elle prends garde toutefois
A cet endroit plutot sensible, près du derrière
Où les démons possèdent ce que les anges n’ont pas

Porte-mine sur carnet A6

Snakes !

Snakes !

– Help! Help!
– What’s the matter, sir?
– Snakes! There’s living snakes on the dining room!
– Of course, sir. Your guest Mister Harendra arrived this morning, I took the liberty to accommodate his servants in the only spacey room available.
– But what about the lady? There is a damsel in here with these two beasts! She’s in danger!
– Two? There’s three snakes there, sir. And I assure you there is no lady.

Pencil doodle on A6 sketchbook

***

– A l’aide ! Au secours !
– Quel est le souci, monsieur ?
– Il y a des serpents géants dans la salle à manger !
– Bien sur, monsieur. Votre invité Monsieur Harendra est arrivé ce matin. J’ai pris la peine d’accommoder ses servants dans la seule pièce spacieuse de libre.
– Mais il y a une jeune dame là bas ! Elle est en danger avec ces deux monstres en liberté !
– Deux ? Il y a trois serpents dans cette salle, monsieur. Et aucune jeune dame, je puis vous l’assurer.

Porte-mine sur carnet A6  

Sacrifice to Atlach-Nacha

Sacrifice to Atlach-Nacha

“In hellward realms wherein all hope expire
Beyond the reach of noontide’s brightest ray,
In caverns carved by ancient igneous fires
Beneath Eiglophian mountains bleak and grim,
The ebon-bodied Spider-God holds sway
And spins from rim to rim,
Athwart a chasm vast and bottomless,
His endless web of raddled bands
Like to the tangled woof of dooms decreed
For all who moil in mortal pointlessness
And clutching, mundane greed.
[…]”

– Richard L. Tierney, “To Atlach-Nacha”

***

“Si proche des enfers que l’espoir expire
Hors de portée des traits du soleil,
Au fond de cavernes creusées par le prime pyre,
Sous les monts Eiglophiens sinistres et cruels,
Le Dieu-Arachnide tressaute et vacille
Se balancant, tournoyant de gouffre en abîme
Traversants de vastes abysses sans fond
Sur sa toile infinie, bond après bond,
Se moquant des mortels au temps compté
Qu’il dévorera sans qu’ils s’en inquietent
Trop préoccupés par leur futile avidité
Ne verrons que trop tard le Dieu qui guette
[…]”

– Richard L. Tierney, “To Atlach-Nacha”

Pencil doodle on A6 sketchbook / Criterium sur carnet A6

Untitled

Replicants

Hidden in the hearth of the red light district, Mycena is a one of the kind establishment. They don’t like to be called a brothel, they don’t offers sex in exchange for money here. No, no no. They sell pure dreams, unhinged phantasm. You have to be co-opted to be admitted in this very private club, and even then, you have to prove you’re worthy and share your most intimates desires. They judge you and if they deems you’re worthy, only then you’re allowed into the  nacreous room, the inner sanctum full of changeling, capable of shifting their appearance to the wildest of your dreams.

After that, you’ll never desire anyone else. You’ll do anything to return to them. Anything.

***

Au coeur du quartier chaud, Mycena est un établissement à part. La direction n’aime pas être qualifiée de bordel ou de maison de passe. Ils n’aiment pas non plus parler de passe, de sexe ou de prostitution. Non, la direction vends ici du pur Désir, les plus débridés des fantasmes. Il est nécessaire d’être coopté pour pouvoir prétendre à un examen d’admission. Ensuite, il vous faudra partager vos désirs les plus intimes, que vous-même n’osez vous avouer. Ils vous jugerons, et si vous être digne à leur yeux, alors seulement ils vous octroierons accès à la chambre nacrée où se trouvent les Changelins, métamorphes capables de prendre l’apparence de vos rêves les plus fous.

Après ça, vous ne voudrez plus de personne d’autre. Vous ferez n’importe quoi pour recommencer. N’importe quoi…

Ink brush on A6 sketchbook / Encre de chine sur carnet A6