Untitled

Adventure – Shadow Giant

The plenipotentiary pauses to catch their breath, their clawed hand resting on their knees. After that, they stand again ad starts to yell at the top of their lungs :
– “Noble Shadow Giant! We bid you! Welcome!”
They pause.- “You’ve entered! The sovereing kingdom! Of Sulei-kin! We do hope! Your intentions! Are peaceful!”
Another pause.
-“Please state! Your business! (heavy breathing) We’re in the middle! Of the! Attribution festival.”

It must have been quite the effort and the poor creature looks exhausted. What will you do?
– Respect their traditions and leave the place.
– Ask about the Attribution Festival, out of curiosity,
– or suggest me something else?

***

Le plénipotentiaire fait une pause pour reprendre son souffle, ses petite mains griffues sur ses genoux. Une fois prêt, iel se redresse et hurle de tous ses poumons :- “Noble Ombre Géante ! Nous te ! Saluons !"Pause.- "Vous avez pénétré ! Sur nos terres ! Du royaume de ! Sulei-kin ! Nous espérons ! Que vos Intentions ! Sont Pacifiques !"Une autre pause.-"Dites nous ! S’il vous plait ! La raison ! De votre ! Visite ! (Iel reprends son souffle) Nous sommes ! En plein Festival ! de l’Attribution !”

L’effort a du être conséquent car la pauvre créature semble complètement épuisée. Que ferez-vous ?
– Respecter leur coutume et les laisser en paix,
– Demander ce qu’il retourne de ce festival des Attributions, par curiosité,
– Me suggérer autre chose.

Pencil doodle on A6 Sketchbook / Porte-mine sur carnet A6
Choose your own direction       

Untitled

Decoding

Hogwarts, 3 feb. 2002

Hidden in the special hideout room they found month ago, the team starts deciphering the secret correspondence they found. Letters and notebooks, some hidden in double bottoms, some masked by some obufcat… osbucat… some masking spell.
In the sofa, Cecil’s asleep. Too much emotions, they think. They don’t know about the divination he just done, and about the toll on his body. Paris watches the time, they must be quick before the students whom they rummaged the belongings notice the scuffling. They know these are important, Voldemort’s mark on a crumpled paper dissipated any doubt left. Artemisia is holding the mirror, letting Alastor do the translation, she found very surprising that a boy who don’t like books very much is quite proficient in decoding a two layered cipher. Substitution and mirroring, that was clever.

Soon, patterns starts to emerge. names, connections, even dates. “William had it. He deserved it” Paris shudders, remembering the scars on William’s arm. No wonder William never talk about it.  "The end of the year is near, soon we’ll be free from this prison that is Hogwarts. Free to do as we want.“…  ”I made him say it. Then told the professor about it. Now he’s gone. forever. Good riddance“… ”Keep your mouth sealed, you idiot. They must never know.

And finally: ”We works for the glory of the deatheaters.

As they look at each others, they know what to do. No time to gather the avengers and discus, they must act now.

– Mc Gonagall?
– Mc Gonagall.
– Yes. Let’s go.

Pencil doodle on A6 sketchbook

***

Poudlard, 3 Fév. 2002

Caché dans leur QG secret trouvé quelques mois auparavant, l’équipe se colle immédiatement au décodage des correspondances secrètes qu’ils ont déniché. Lettres et carnets, certains dissimulés dans des doubles fonds de malle, d’autre masqué par un sortilège d’obuscat… ofbucat… par un sort de masquage. Cécile dors. Trop d’émotion, ils supposent, ignorant qu’il a encore fait usage de divination, et le coût à payer pour cela. Paris surveille l’heure, ils doivent procéder avec célérité avant que les étudiants dont ils ont fouillé les affaires ne s’en rendent compte. Ce sont les bons papiers, ils en sont sûr. La marque de Voldemort hâtivement griffonnée sur ce papier chiffonné ne laisse pas de place au doute. Artemisia maintien le miroir pour qu’Alastor puisse déchiffrer. Elle trouve vraiment surprenant qu’un gamin avec aussi peu d’intérêt pour les livres que lui soit assez doué pour déchiffrer si vite un code à double couche. Substitution plus miroir, c’était futé.

Bientôt, des motifs émergent… noms, dates, connexions. ”William l’a bien mérité, c’te pauvre tache.“ Paris frémis en repensant aux cicatrices sur le bras dudit William. Pas étonnant qu’il n’ait pas voulu en parler.”La fin de l’année approche, bientôt nous seront libre de cette prison qu’est Poudlard. Libre de faire comme bon nous semble.“… ”Il m’a tout avoué. Je l’ai dit au professeurs, et il a disparu. Pour toujours. Bon débarras.“… ”Ferme ton clapet, idiot. Ils ne doivent pas savoir. Jamais

Et enfin : ”Nous travaillons pour la gloire des Mangemorts

Se regardant les uns les autres, ils savent désormais ce qui doit être fait. Pas le temps de rassembler les vengeurs pour prendre une décision. Il faut agit maintenant.

– Mc Gonagall?
– Mc Gonagall.
– Oui. Allons-y.

Porte-mine sur carnet A6

Untitled

Into St Mokius Cistern

Underneath Constantinople, April 14th 1204

Andre stops. Something’s afoot. He was running since the moment he had heard screams from the other site of the cistern, from where the two byzantins went searching for a boat. Suddenly more screaming came, this time from the south ledge where the other group went searching for the cistern’s exit. One by one, the distant lights went out, until his was the only one left. Enemies, surely. But why snuffing all the torches and walks this slippery ledge in the dark? The enemy has the advantage of numbers, so why take this risk?

Dropping his torch on the ledge, Andre put his lance aside and draw his sword. The blade is heavy in his hands and Andre has to invoke the name of the Lord to strengthen his resolve and his will, gripping the hilt so hard blood starts dripping from his wounds to the water below.

The still waters of St Mokius cistern starts rippling below his soles. There is something in this shadows. Something huge.

– Pater Noster, qui es in cælis…

Pencil doodle on A6 sketchbook
Excerpt from the Terror on the Orient-Express Chaosium Call of Cthulhu RPG campaign
***

Sous-sol de Constantinople, 14 Avril 1204

André stoppa net son avancée. Danger. Depuis qu’il avait entendu les cris des deux byzantins à la recherche d’une barque, il n’avait cessé de courir le long de la corniche nord. Mais voilà que non seulement leurs torches s’était éteintes mais en plus d’autres cris retentirent depuis la direction qu’avait pris l’autre groupe, celui parti suivre la corniche sud à la recherche d’une sortie. Une à une, les lumières au loin s’éteignirent, laissant André seul avec sa torche. Encore une malice de leurs ennemis, sûrement. Mais pourquoi éteindre les torches ? André n’imaginait pas quiconque ayant deux sous de bon sens progresser le long de cette corniche glissante dans le noir. Les Vénitiens avaient l’avantage du nombre, pourquoi prendre ce risque inutile ?

Laissant sa torche à terre, André pose sa lance contre le mur et sort sa lame au clair. Son épée est lourde en ses mains. Invoquant le nom du Seigneur, il affermi sa poigne tant et tant que son sang se mit à sourdre de ses bandages pour souiller l’onde en dessous.

Les eaux immobiles de la citerne de St Mokius s’agitèrent. De petites vagues se mirent à clapoter sous ses pieds. Quelque chose dans les ombres. Quelque chose de grand.

– Pater Noster, qui es in cælis…

Porte-mine sur carnet A6
Extrait de la campagne Terreur sur l’Orient-Express de Chaosium pour le JdR L’Appel de Cthulhu.

Untitled

Anima one-shot 04 – Naughty boy

Stupid! Stupid! They should have known that Two was not free enough from the influence of Father. Thirteen rushes to the tower, exploding their powers to melt the trapdoor leading to the Creators nest, Extending their senses to their maximum, trying to locate the second Protector Construct.
But there is only one heat source. Massive, shiny and incredibly powerful.
Oh no.
It’s Him.
Thirteen try to escape, try to think… but Father’s willpower is too strong. His presence’s overwhelming, covering Thirteen’s thoughts with a thick coat of obedience.
– “Naughty, naughty boy you were…”
In a last act of rebellion, Thirteen gather their last drop of energy to lit the tower’s roof with a bright purple flame.
– “Signaling Abel’s church to come and get me, he? That’s ok. I won’t have to search for them, and Remo’s army will be mine soon. Now come here… come to Papa.”
Thirteen couldn’t do anything but obey.
– “Now die for Papa.”“

***

Crétin ! Idiot ! Treize aurait dû se rappeler que Deux n’était pas aussi libre de l’influence de Père qu’eux. Courant vers la tour, il rassemble son énergie et fait fondre la trappe menant au repaire des créateurs, l’explose pour augmenter ses sens à l’extrême afin de localiser le second Construct Protecteur.
Mais il n’y a plus qu’une unique source de chaleur en bas. Massive, brillante. Incroyablement puissante.
Oh non.
C’est Lui.
Treize tente de fuir, de réfléchir… mais la volonté de Père est bien plus puissante et enrobe ses pensées d’une épaisse couche d’obéissance.
– "Ah, te voilà… Tu as été un méchant, méchant garçon, Treize”
Dans un ultime acte de rébellion, Treize rassemble les dernières gouttes d’énergie qu’il possède et embrase le toit de la tour de brillantes flammes pourpres.
– “Un signal pour l’église d’Abel ? Pourquoi pas. Ça m’évitera d’aller les chercher. L’armée de Remo sera bientôt sous mon contrôle. Allez, viens ici… Viens voir Papa.”
Treize ne peut qu’obéir.
– “Maintenant, meurt pour Papa.”

Pencil doodle on A6 sketchbook / Porte-mine sur carnet A6

Untitled

Anima one-shot 03 – Pineapples

With the combined powers of Fifteen and Sixteen, sneaking in the truck was easy. Thirteen wasn’t sure about the plan, but he agree that the truck was going in the towers’s direction. Time was lacking and the Creators needed energy. Badly.
As the truck started rolling again, they searched the cargo. Rice, grains, some vegetables… and an ammo crate filled with cartridges and shell. According to the soldiers driving the crate, unaware of their three passengers, these goods were destined to replenish their platoon back at the towers. Their large platoon. Thirteen asked himself: will it be alright to neutralize these organics? To steal from them the energy they surely have?
For the Creators? Yes it was.
Without a word, using the soldier’s memories they all have, they started to disassemble the shell to fill little sacks with powder and cartridges. Once thrown in the air and ignited by Thirteen, these… pineapples will make rain bullets. And that will only be a distraction before the real strike.

Pencil doodle on A6 sketchbook
RPG doodling from a one-shot Anima rpg session where we played amnesic humanoid constructs.

***

Avec les pouvoirs combinés de Quinze et Seize, se faufiler dans le camion fut aisé. Treize n’était pas sûr de ce plan, mais il était d’accord que le camion les mènerait là où se trouvait de l’énergie dont les créateurs avaient cruellement besoin.
Alors que le camion redémarrait, ils fouillèrent la cargaison. Riz, Grains, courgettes… et une caisse de munition, remplie de cartouches et d’obus. D’après la conversation des deux soldats à l’avant, inconscient de leur trois passagers clandestins, ce ravitaillement était destiné à leur groupe établi au pied de la tour. Treize pris le temps de se demander: Était-ce moral de neutraliser tous ces organiques ? De leur voler toute leur énergie ?
Pour les créateur ? Oui, ça l’était.
Sans un mot, utilisant les compétences martiales dont ils étaient dotés, ils se mirent à désassembler les obus et remplir de poudre de petits sacs de toile, rajoutant à chaque fois une bonne poignée de cartouche. Une fois lancé en l’air et embrasés par Treize, ces… ananas feront pleuvoir une pluie de balles.  Et ceci n’est qu’une manoeuvre de distraction avant de lancer leur véritable attaque.

Porte-mine sur carnet A6
Doodle d’une session One-shot du JdR Anima où nous interprétions des constructs humanoïdes amnésiques

Untitled

Anima One-shot 02 – 13 The Plan

Thirteen is a fighter, proficient with any weapon. A good rifle and a scope were all they needed. One by one, they cleared the sky of drones. It wasn’t much of a damage and they knew the remaining drones just transmitted their position to the rest of the robot army. Thirteen watched the behemoth tank closing in, slowly taking aim with its massive cannon.

But Thirteen is far away from the others. The decoy plan worked just fine. Time to learn to fly, and quick!

Pencil doodle on A6 sketchbook
RPG doodling from a one-shot Anima rpg session where we played amnesic humanoid constructs.

***

Treize est un guerrier, formé au maniement de tout type d’armes. Un fusil à lunette est tout ce dont il avait besoin. Un à un, il nettoyât les cieux des drones. Ce n’était qu’une pichenette comparée à l’innombrable armée qu’ils affrontait, et il savait que les drones venaient de retransmettre sa position aux restes des troupes. Il vit le Tank Béhémoth se rapprocher, et lever son immense canon pour le viser.

Mais Treize était désormais loin des autres, l’armée robot avait gobé le leurre qu’il était, ligne et hameçon. Plus qu’à apprendre à voler, et vite !

Porte-mine sur carnet A6
Doodle d’une session One-shot du JdR Anima où nous interprétions des constructs humanoïdes amnésiques

Untitled

Anima One-shot 01 – Carrying 15

Thirteen is fighting their urge to fight. Ironic. The corpse of Fifteen in their hands, they wish they could draw their blades and destroy those damned spiders behind them. Along with Fourteen and Sixteen, they sprint through the desolated street of the now dead city. All the organics are dead, the fog killed them. They can sense the presences of their pursuers closing in, hunting them, as they race to reach the Palace before them. Thirteen whispers: “The Creators will fix you, I’ll promise.”

Pencil doodle on A6 sketchbook
RPG doodling from a one-shot Anima rpg session where we played amnesic humanoid constructs.

***

Treize combat ses envies de combattre. Ironique. Le corps de Quinze dans ses bras, il aimerait bien sortir ses lames et régler son compte à ces maudites araignées derrière lui. Avec Quatorze et Seize, ils tracent le long de la rue désolée de la cité défunte. Les organiques gisent ici et là, tous tués par la brume toxique. Ils sentent leurs poursuivants se rapprocher à chacune de leurs hésitations, alors ils courent, tentant désespérément de gagner le Palace en premier. Profitant d’une halte sous un abribus pour laisser passer un drone aérien, Treize chuchote au corps inanimé de Quinze : “Les Créateurs vont te soigner, je te le promets.”

Porte-mine sur carnet A6
Doodle d’une session One-shot du JdR Anima où nous interprétions des constructs humanoïdes amnésiques

Untitled

Inktober 2019 – 29 – Injured

Brother Patrick argued that a shotgun won’t be of any use against the Shoggoth, terrible monstrosities of the Abysses.
Brother Angus proved him otherwise, blew his kneecaps and thus easily outran him.

***

Frère Patrick insistait qu’un fusil à pompe ne serait d’aucune utilité face à un Shoggoth, terrible monstruosité de l’Abîme.

Frère Angus lui prouva que si en lui explosant les genoux, lui permettant de le distancer aisément.

Inktober 2019 – Cultists Edition 

Ink brush on A6 sketchbook / Encre au pinceau sur Carnet A6

Untitled

Masks of Nyarlathotep
The End

Somewhere underneath Egypt, March 1925

As the entity fades away, Muhamad couldn’t resist to ask one more question. One more inquire about their fate. The Black Pharaoh seemed to know so much about everything, from the fate of the cosmos and the stars to the smallest trivia of his relatives day to day life. He saw Him reduce Vishnathan to a pile of dust with a flick of his finger, and noticed the strange air disturbances on each side of the throne has wings. But the need to know was too strong.

– How can we get out of here ?

With a smirk the Black Pharaoh responded :

– YOU WON’T.

Pencil doodle on A6 sketchbook
Excerpt from an ongoing run of the “Mask of Nyarlathotep” campaign for the Chaosium “Call of Cthulhu” RPG

***

Quelque part sous l’Egypte, Mars 1925

Alors que l’entité s’évanouissait, Mohamed ne put résister à l’envie pressante de poser une ultime question. Une dernière requête. Le Pharaon Noir semblait tout savoir, du destin des Astre et du Cosmos aux détails le plus insignifiants de la vie quotidienne de ses proches. Et bien qu’il l’ait vu de ses propres yeux réduire Vishnathan en poussière d’un geste du doigt et entraperçu des ailes dans les tourbillons d’air de part et d’autre du trône, le besoin de savoir était plus fort que lui.

– Comment sortir d’ici ?

Avec un rictus,le Pharaon Noir répondit :

– EN MOURANT.

Criterium sur carnet A6
Extrait d’une session JdR de la campagne “Les Masques de Nyarlathotep” pour l’Appel de Cthulhu (Chaosium/Sans Détour)