Untitled

The big house of Lavendell

There is a big house in the city of Lavendel. Not a large or tall house, a big one. You don’t realize at first what’s wrong with it, that something is messing with you eyes. Then you notice : it’s not a matter of size but of proportions, as if it was built for giant people. It really messes up the perspective. Who lives there? No idea. They are definitively some shadows moving behind the giant curtains, but nobody answer the door. Maybe we need to knock harder…

/* Pencil doodle on A6 sketchbook – Porte-mine sur carnet A6 */

Dans la cité de Lavendel, il y a une grande maison. Ni large, ni haute, juste grande. A la regarder, on ne comprends pas ce qui coince. Puis l’on se rends compte que ce n’est pas sa taille qui dérange l’oeil, mais ses proportions. Comme si elle avait été construite pour des géants. Ça vous rends la perspective toute chose. Qui vit ici ? Aucune idée. Bien que l’on puisse apercevoir d’immenses ombres bouger derrière les rideaux, personne ne réponds à la porte. Peut-être qu’on frappe pas assez fort…

Untitled

Bigmouthed salesman

Oh don’t vorry, I get fat queftion a lot. ven you fay “fpecial
features”, you mean my mouf right? Vell, you fee, fis very peculiar
condifion of mine greatly helpf my vob vich iz to fell medical supplize,
toolz, and apparelz all around ve country to a very fpecific fet of
profeffionals vich are, you gueffed it, dentiftz.I’m very efficient, you
know. Vey all come to me directly ve moment vey spot me. Beft falefman
five years a row! Here, here’z my car… Whopf, my bad ! Forry about
that, vey tend to fall off fometimze.. Let me juft clean it and put it
back in my jaw… Vere. All good!

/* Pencil doodle on A6 sketchbook – Porte-mine sur carnet A6 */

Oh
n’vous en faites pô, on m’la pove souvent fette queftion. Quand v’dites
“particulier” v’faites référenfe à ma boufe, n’est-fe pô ? Foyez-fous,
fette condifion très pôrticulière qui est l’mienne m’aide énormément
dans mon métier : ve vends des véquipements, outils et produits à un fet
très fpécifique de fpécialiftes. V’l’avez d’viné : les
fhirurfiens-dentiftes ! Ils viennent touf à moi dès qu’ils m’voient.
Meilleur vendeur finq années de fuite ! Tenez, voifi ma cart… Oops !
Dévolé. Elles tombent pôrfois… Laiffez moi zufte la nettoyer un brin
et la remettre dans ma mafoîre… Et foilà, comme neuf !

Untitled

Ultimate weapon

The attrition war against the CGG (Coalition of Gentles Gentiles)
has pushed the FLP (Fun Loving Plantigrads) on the brink of extinctions.
There is no alternative. The FLP exhausted their options.
It’s time to reveal their secret weapon, their last hope, the consequence of their hubris.
It’s time to unleash…
…BIG TEDDY

*** Krita on Yiynova ***

La
guerre d’attrition contre la CDG (Coalition des Doux Gentils) a poussé
le FPD (Front des Plantigrades Délicats) au bord du précipice. Il n’y a
plus d’alternative, toutes les options du FPD sont maintenant épuisées.
Il est temps de révéler leur arme secrète. Leur dernier espoir. La conséquence de leur hubris.
Il est temps de relâcher…
…GROS NOUNOURS      

Untitled

Smoktober 21

Get closer my friend… so I can see what’s inside
Hum… there’s something growing, burning, living.
I’m afraid what I sold you was not for your kind.
You have to return them back or die burning.

***

Approche mon ami… Approche que je te vois d’en dedans
Hum… Il y a quelque chose qui brûle et grandit, vivant
Ce que je t’ai vendu autrefois n’est pas fait pour toi
Il te faut le ramener chez lui ou il te consumera

Ink brush on A6 sketchbook / Encre de chine sur carnet A6
Smoktober 2020 – An Ink story about Smoke

Untitled

Smoktober 10

They sails to the land of Lilliput, see Clefrin Frelock
He’s retired from official duties, and opened a shop
“It’s indeed a pipe of mine, I recognize my crest.
I swear to thee there’s no magic nor curses in my craft.”
The sailor’s sight, it’s gonna be a long quest.
“Hang on” said his wife, let’s sail to the next.

***

Il naviguent jusqu’en Lilliput, voir Clefrin Frelock
Retiré de sa charge officielle, il a ouvert une échoppe
“C’est bien une de mes pipes, j’en reconnait la griffe
Je vous jure qu’il n’y a dedans ni maléfice ni artifice”
Le vieux marin soupire, ce voyage va être fatiguant
Sa femme le rassure, et met cap sur le suivant

Ink brush on A6 sketchbook / Encre de chine sur carnet A6
Smoktober 2020 – An Ink story about Smoke

Untitled

Adventure – The Festival of Attribution

Upon asking about the Festival of Attribution, the little creature went back to a group of well dressed notables. Surely some kind of governing or ritual council. They talk for a while in their musical tong. As you wait for them to finish, you idly starts to examine further the buildings and the people. Under your feet, you notice some curious mystical lines and shapes on the stone ground. The carving must be old but it was recently cleaned up.
The council seems to reach an agreement. They point to a creature in the crowd, bigger than the others. The designated one quickly goes right before you. The plenipotentiary then returns, carrying a horn, quite large for their size, and using it as a voice amplifier tells you:
– “Your request to participate to the Festival of Attribution has been accepted! Enjoy your new body and thank you for letting us use yours!”
You want to protest but stumble on your words. It’s too late! Another hooded creature has already hit the ground with his stick and activate what you now recognize : a Magic Circle!
The lines on the ground glows violently, your vision blurs for an instant and next you’re gazing as your own body standing before you! You look at you hands, now all scaly and clawed. As you struggle to maintain balance on your new legs you see your old body waving their hands and leaving! You try to run after it but trips on your tail, fall and hit your head so hard, that you loose consciousness.

The next morning, you wake up in a comfy bed, made from your old pouch. Your injuries has been treated but you have now the body of a small bipedal salamanders. The people of Sulei-kin has maybe tricked you, but they sincerely means well and you start to wonder if it was not a big misunderstanding. Life is pleasant there, and once you’ll learn the language, you could ask more precisely about what happened. Maybe it’s time to retire from adventure?

What will you do ?
– Accept your fate and live as one of their own,
– Go now on a quest to pursuit you old body in the hope to get it back,
– Suggest me something else?

***

Après que vous ayez demandé en quoi consistait le Festival de l’Attribution, la petite créature retourne dans la foule pour discuter avec un groupe de notable richement vêtus. Surement un conseil des sage ou une instance administrative de ce peuple. Ils palabrent de leur voix flûtée durant un long moment et vous en profitez pour regarder aux alentours par désœuvrement la foule et les bâtiments. Sous vos pieds, il y a une série de lignes mystiques et de runes gravées dans le sol. Cet ouvrage semble ancien mais il semble avoir été nettoyé récemment.

Le conseil semble être parvenu à un accord. L’un des notables désigne une des créatures dans la foule, plus grande que les autres, qui vient se placer devant vous. Le plénipotentiaire revient avec un porte-voix de corne et vous dit :

– “Votre requête pour participer au Festival d’Attribution a été acceptée ! Profitez de votre nouveau corps et merci de nous faire don du vôtre !”

Trop surpris pour protester correctement, vous vous mélangez les mots et trop tard ! Une autre des créatures, vêtue d’une capuche, frappe le sol de son bâton, activant ce que vous reconnaissez maintenant être un Cercle Magique !

Suivant des yeux les lignes qui se mettent à briller, votre vision se brouille un moment, et l’instant d’après voici que vous contemplez votre propre corps, immense, se dressant devant vous. Vous jetez un coup d’oeil à vos mains devenues écailleuses et griffues. Alors que vous luttez pour rester debout sur notre nouvelle paire de jambes, vous voyez votre corps faire un geste de la main et s’en aller ! Vous essayez de courir après mais trébuchez sur votre propre queue, heurtez votre tête et perdez connaissance.

Le matin suivant vous vous réveillez dans un lit douillet fait des restes de votre ancienne besace. Vos blessures ont été bandées. Vous avez maintenant le corps d’une petite salamandre bipède. Le peuple de Sulei-Kin vous a peut-être trompé, vais vous comprenez vite que ce n’était pas avec de mauvaises intentions. Ils pensaient sincèrement vous faire plaisir. La vie est plaisante ici, et peut-être qu’avec le temps vous finirez par maîtriser leur langue afin de de leur demander plus d’explications. Serait-ce le temps de quitter votre vie d’aventurier ?

Que ferez-vous ?
– Accepter votre sort et vivre comme un des leurs.
– Partir en quête de votre ancien corps, dans l’espoir de le récupérer.
– Me suggérer autre chose?       

Untitled

Mushroom turf war – 2

– See? Cooking makes them much better.
– No quite. Raw’s better.
– Beotian. You dopn’t know what is good.
– Om nomnombarf…
– hugh… Anyway, this is a good place. Lot of mushroom.
– Oh yeah. They’re everywhere. Small ones, big ones.
– Kinda strange…

***

– Tu vois ? C’est quand même meilleur cuit, non ?
– Bof. J’préfère cru.
– Béotien. Tu sais pas ce qui est bon.
– Om nomnombarf…
– Berk… Enfin bref, c’est un sacré bon coin à champignons.
– Ca ouais. Y’en a partout. Des ptits. Des gros.
– Curieux…

Pencil doodle on A6 sketchbook / Porte-mine sur carnet A6