Untitled

Backyard problem

– Honey, why you didn’t cut the elm in the backyard?
– I did! Several times, now.
– That’s impossible.

I swear, I cut it nice and clean and the next morning it is all grown
again! Even the wood I cut’s gone. Somethings happens during the night.
– Then get your arse out there and check it out.
– You gramps won’t let me. And he won’t tell me why.

***

– Chéri, pourquoi t’a pas encore coupé l’orme au fond du jardin ?
– Je l’ai fait. Plusieurs fois, même.
– M’prends pas pour une idiote.

J’te jure, j’le coupe et le matin suivant il est de nouveau sur pied !
Et tout c’que j’ai coupé à disparu. Y’a quelque chose qui se passe la
nuit.
– Alors lève tes fesses et va voir.
– Ton vieux m’laisse pas y aller. Et il refuse de dire pourquoi.

Pencil doodle on A6 sketchbook / Porte-mine sur carnet A6

Shard Flowers

Shard Flowers

When the succession war broke, Bredwin the Glassmaker had to move
from the Plains of Conflant to the west coast. Displacing an entire
glass-making workshop is quite the hassle, and he drop many items along
the way, tools, shards of enchanted glass, arcane sand… With time,
some of the magical shard of glass reacted with the fertile nature of
the land, and stranges plants were born.
Nowadays, you
still can trace the path he took by following a trail of magnificent
flowers of translucid glass, so delicate you can’t pick them and so
sharp they cut the wind that blows into strange melodies.

Pencil doodle on A6 sketchbook

***

Quand
la guerre de succession éclata, Bredwin le verrier du déménager depuis
les plaines du Conflant jusque sur la cote Ouest. Déplacer un atelier
entier de verrerie n’est point chose aisée, et dans la précipitation il
sema le long de son chemin nombre de choses : outils, sables magiques et
débris de verre enchantés…. Avec le temps et la nature fertile de ces
terres, quelques un des éclats de verre se mirent à pousser, donnant
naissance à d’étrange plantes.De nos jours, vous pouvez
encore remonter la trace de Bredwin en suivant une piste d’étranges
fleures de verre colorées et translucides, si fragiles qu’elles se
brisent en les cueillant et si coupantes que le vent lui-même s’en
retrouve déchiré en d’étranges complaintes qui résonnent dans la plaine.

Porte-mine sur carnet A6