Untitled

Smoktober 17

It was a long walk to the top. And not an easy road.
“See my dear? Theses are the chimney I told you about”
“Strange how the soot only sticks to rocks… How far to him?”
“To her. This seller’s a she. We’re getting closer, my dear.”

***

C’est un long chemin ardu et pentu jusqu’au sommet.
“Regarde, ma chère. Voici les cheminées dont je t’ai parlé.”
“Étrange… Cette suie ne colle qu’à la roche… Il est encore loin ?”
“Elle. C’est une femme. Nous ne sommes plus très loin”

Ink brush on A6 sketchbook / Encre de chine sur carnet A6
Smoktober 2020 – An Ink story about Smoke       

Untitled

Adventure – Change of view

Life’s different when you’re only five inches high.
New point of view, new obstacles… New monsters.
But in the end, the world’s still larger than you can concieve. The sky’s the same.

Will you ever manage to catch your own body? That’s for another story.

***

La vie est bien différente quand vous n’êtes pas plus haut que deux pommes.
Nouveaux points de vue, nouveaux obstacles… Nouveaux monstres.
Mais à la fin, le monde est toujours plus large que vous ne pouvez le concevoir. Le ciel est le même.

Arriverez-vous jamais à rattraper votre propre corps ? C’est une histoire pour une autre fois.

Pencil doodle on A6 Sketchbook / Porte-mine sur carnet A6Choose again your own direction 

Untitled

Choose your own direction

Before you, a lone and large tree stands at the forkroad. There’s an old signpost but the letters are partially erased and one of the directions has drop to the ground.
To your left, the path leads down in the valley, to a distant forest, fuzzy and green.
To your right, the path climbs the mountain to a dark castle on top.
While you’re thinking about where to go, the eyed rock watches you in silence, intensely.
What will you do?

***

Devant vous, un large arbre solitaire se tresse à la fourchée des chemins. Il y a bien un panneau indicateur mais le lettrage est partiellement effacé par le temps et l’une des direction est tombée à terre.
A votre gauche, le chemin descends dans la vallée, vers une forêt dans le lointain, dense et verdoyante.
A votre droite, le chemin grimpe la montagne jusqu’à une imposante et sombre citadelle juchée au sommet.
Alors que vous réfléchissez à quelle direction prendre, les rochers vous zieutent en silence, intensément.
Que faites-vous ?

Pencil doodle on A6 sketchbook / Porte-mine sur carnet A6

Untitled

No fish today

No fish today, the river has run dry
Things are not the same anymore.
But I’m still doing the same, so why?
Why was it so much easier before?

***

Pas de poisson, toute sèche est la rivière.
Les choses ne sont plus les mêmes maintenant
Pourtant je fait comme le faisait mon père,
Pourquoi c’était bien plus facile avant ?

Pencil doodle on A6 sketchbook / Porte-mine sur carnet A6

Untitled

Artifical smoky mountains

They hate the sky, so they made some smoke
They made so much smoke, the sky went dark
They hate the dark, so they made some lights
Now there’s soot everywhere, and no nights.

***

Ils haïssaient le ciel, alors ils firent de la fumée
Ils firent tant de fumée, que le ciel s’assombrit
Ils haïssaient le noir, alors ils firent des lumières
Maintenant il n’y a plus de nuit, que de la suie.

Pencil doodle on A6 sketchbook / Porte-mine sur carnet A6        

Untitled

The Old Inn

There’s a place downtown near the castle full of crappy shop for
tourists that tries too hard to me “medievish”. I hate this part of
town, it’s not made for the inhabitants. It’s fake. An Illusion.
But
this Inn’s real. So real and yet so out of time. So real you wonder,
while sitting on a wooden stool and asking for an pint of ale, if the
rest of the town isn’t the illusion.  

***

Plus
bas dans la ville, près du chateau, y’a un coin bourré de boutiques
tristes à pleurer. Le genre d’endroit rempli de pièges à touristes qui
tente de paraitre “moyen-ageux”. Je hais ce coin. Il n’est pas fait pour
les habitants. Tout y est faux. Irréel.
Mais la vielle
auberge, l’est. Si réelle et si tangible et pourtant si hors du temps.
Assis sur un tabouret en dégustant un demi de blonde, tu ne peux
t’empêcher de te demander si ce n’est pas le reste de la ville
l’illusion.

Pencil doodle on A6 sketchbook / Porte-mine sur carnet A6      

Untitled

St Junius Abbey of Nouaille-Maupertuis

Welcome to the fabled countryside, peaceful, and quiet.
Behold a Jewel of the Art Roman: the St Junius Abbey
On top of Nouaille’s hills, surrounded by oaks and river,
Not far from the Cave of the Wolf, hidden in the forest

***

Bienvenue dans l’arrière-pays de Nouaillé-Maupertuis,
Joyau de l’art Roman, l’abbaye de St Julien ci-git
Calme et paisible retraite, cernée de chènes et de foin
Refuge contre l’occupant de la Cave du Loup non loin

Watercolor pencils on A5 sketchbook / Crayons aquarelle sur carnet A5

Untitled

Winter lake

It is a nice place, refreshing in the heat of summer.
No one knows why it is called like that, winter lake
Because for as long as men can remember
Never ever it has froze or seen a snowflake

***

C’est un très bel endroit, rafraîchissant en été
Nul ne sais pourquoi on le nomme le Lac d’Hiver
Car de mémoire d’homme il n’y a jamais neigé
Et ses eaux au grand jamais ne gelèrent

Wacom Intuos + Krita

Untitled

Growing city

– Oh dear! this is marvelous !
– Illithianiov is a growing city int he very litteral sense, my dear. I knew you’d like it.
– But… how?
– On this very place, a long time ago. huge visitors came from the stars. We don’t know the details but they fought with each others. They fought until none was left alive.
– Dreadful. And then?
– And then, from their very corpses, buildings started to sprout! At first it was just rustic sheds and barns. But now look at these castles!

***

– Oh mes aïeux ! C’est sublime !
– Illithianiov est une cité en pleine croissance, au sens le plus littéral qu’il puisse exister. Je savais que ça vous plairait.
– Mais… Comment ?
– A cet endroit très précisément, il y a de cela très longtemps, d’immenses visiteurs vinrent des étoiles. Nul n’en connait mais les détails, mais ils s’affrontèrent, encore et encore, jusqu’à ce que tous périssent.
– Terrible histoire. Et après ?
– Et après, depuis les corps éparpillés, des bâtiments ont commencé à croître. Au début ce n’était que granges et abris, mais maintenant, regardez donc ces palaces !

Pencil doodle on A6 sketchbook / Porte-mine sur carnet A6

Untitled

Scattered Ruins

Deep in the Middle Mountains, inside the northest forests of the Empire, lies a very strange location where one can find curious ruins scattered among the pines.
Made from a curious stone stronger than steel and built in an unique architectural style unkonwn to every archeologists, this place is still a mystery among scholars. Some argues it was a religious temple of some kind, but nobody has ever lived among this far north. The whole location look like it was destroyed not so long ago, historicaly speaking. Here and then, some artifacts bearing the same undecypherable scripting are sold on the northen markets but so far, no one has been able to decypher it.
And franckly speaking, there’s better things to do than dwelling on the past.

***

Au fin fond des Montagnes du Milieu, caché dans les forets du nord de l’Empire, se trouve d’étranges ruines éparpillées parmi les conifères.
Faites d’une curieuse pierre plus solide que l’acier et d’un style architectural inconnu des plus éminents archéologues, ces ruines sont restées un mystère pour les érudits. La plupart s’accordent sur l’hypothèse d’un ancien temple d’une religion oubliée. Mais aucune peuplade n’a jamais été vécu si loin au nord. L’ensemble du site semble avoir été détruit de manière violente il n’y a pas si longtemps que ça, historiquement parlant. De temps en temps, des artefacts portant la même écriture indéchiffrable se retrouvent sur les marchés du nord, mais jusqu’ici, nul n’a été en mesure de la déchiffrer.
Et franchement, il a mieux à faire que de s’intéresser aux débris du passé.

Wacom Intuos + Gimp