Untitled

Resting tree

Come lay in the shade of the lone tree
Feel the gentle breeze, watch rabbits play
You can stay here, you can rest all day
There’s no hurry, there is only me,

/* Pencil doodle on A6 sketchbook – Porte-mine sur carnet A6 */

Veux tu te reposer sous mes branches ombragées ?
Laisse la brise te bercer, les lapins t’amuser
Tu peux rester aussi longtemps que tu le veux
Sous mes branches, rien n’est urgent, alors sois heureux.

Untitled

The big house of Lavendell

There is a big house in the city of Lavendel. Not a large or tall house, a big one. You don’t realize at first what’s wrong with it, that something is messing with you eyes. Then you notice : it’s not a matter of size but of proportions, as if it was built for giant people. It really messes up the perspective. Who lives there? No idea. They are definitively some shadows moving behind the giant curtains, but nobody answer the door. Maybe we need to knock harder…

/* Pencil doodle on A6 sketchbook – Porte-mine sur carnet A6 */

Dans la cité de Lavendel, il y a une grande maison. Ni large, ni haute, juste grande. A la regarder, on ne comprends pas ce qui coince. Puis l’on se rends compte que ce n’est pas sa taille qui dérange l’oeil, mais ses proportions. Comme si elle avait été construite pour des géants. Ça vous rends la perspective toute chose. Qui vit ici ? Aucune idée. Bien que l’on puisse apercevoir d’immenses ombres bouger derrière les rideaux, personne ne réponds à la porte. Peut-être qu’on frappe pas assez fort…

Untitled

Leaving colors

I will leave it here, a slight touch of color
I have no use of it, I’ve made some more
It is time for me to move, to walk away
I must find a new canvas to paint

/* Pencil doodle on A6 sketchbook – Porte-mine sur carnet A6 */

Je laisse mes couleurs ici, c’est un bon coin
Je n’en ai plus l’usage, j’en ai des tas
Il est temps pour moi de partir au loin
A la recherche d’un nouveau canvas

Untitled

Lost place

It’s a overlooked place, not so far in the northern woods. You wouldn’t notice. It’s quiet, silent, peaceful. Dark carved rocks emerges from the ground. There may have been some kind of structure here, who knows?
Who cares.
Nobody cares about the little places.
They lives, without a care in the world.
Forgotten.
And that’s fine.

/* Pencil doodle on A6 sketchbook – Porte-mine sur carnet A6 */

C’est un petit coin oublié de tous, pas si loin dans la forêt du Nord. Vous le remarqueriez pas. C’est tranquille, silencieux, paisible. Des rochers sombres et gravés émergent du sol, signes de la présence d’une structure d’autrefois. Qui sait ?
Qui ça intéresse ?
Personne ne s’intéresse aux petits coins oubliés.
Ils continuent leur petites vies, tranquilles.
Oubliés.
Est c’est bien.     

Untitled

Coastal Fortress

Listen, son. Some say that our castle of Gillümore was built with
magic. With dark, forbidden sorcellery. Don’t listen to them, they’re
just jealous. Nothing here but strong will and flawless dedication. Look
at these walls, sturdy and carved directly from the cliff’s granite.
Nothing’s stronger than granite. It can and has withstand land
invasions, sea invasions, air invasions, tempests, cannonballs, lighting
strikes, Giant squid monsters and even locusts! Now go get me the
dagger. It’s time for the daily sacrifice.

/* Pencil doodle on A6 sketchbook – Porte-mine sur carnet A6 */

Ecoute
mon garçon. D’aucuns disent que notre castel de Gillümore a été
construit par sorcellerie. Avec de la magie noire, interdite. N’écoute
pas ces jaloux. Il n’y a rien d’autre ici que volonté d’acier et
dévouement sans failles. Regardes ces murs, solides et taillés à même le
roc. Rien ne peut abattre le granite. Nous pouvons et avons résisté aux
invasion par la cote, aux invasions par la mer, aux invasions par les
airs, aux ouragans, aux boulets de canons, aux éclairs aux Pieuvres
Géantes des Profondeurs et même aux criquets ! Allez, maintenant passe
moi la dague. C’est l’heure du sacrifice quotidien.

Untitled

Ruines and trees

There’s now trees growing on what was a splendid castle.
See kitty, to grow is to die a little. To grow as new people, we needed to let go of our castle.Now look, on the ruins of our certitudes is growing our strongest convictions.

***
Les arbres poussent maintenant là ou s’élevait un fier castel.
Tu vois chaton, grandir c’est mourir un peu. Pour grandir en tant que peuple, nous avons du laisser mourir notre château.
Maintenant vois, c’est sur les ruines de nos certitudes que poussent nos convictions les plus fortes.

Pencil doodle on A6 sketchbook / Porte-mine sur carnet A6

Untitled

Smoktober 17

It was a long walk to the top. And not an easy road.
“See my dear? Theses are the chimney I told you about”
“Strange how the soot only sticks to rocks… How far to him?”
“To her. This seller’s a she. We’re getting closer, my dear.”

***

C’est un long chemin ardu et pentu jusqu’au sommet.
“Regarde, ma chère. Voici les cheminées dont je t’ai parlé.”
“Étrange… Cette suie ne colle qu’à la roche… Il est encore loin ?”
“Elle. C’est une femme. Nous ne sommes plus très loin”

Ink brush on A6 sketchbook / Encre de chine sur carnet A6
Smoktober 2020 – An Ink story about Smoke       

Untitled

Adventure – Change of view

Life’s different when you’re only five inches high.
New point of view, new obstacles… New monsters.
But in the end, the world’s still larger than you can concieve. The sky’s the same.

Will you ever manage to catch your own body? That’s for another story.

***

La vie est bien différente quand vous n’êtes pas plus haut que deux pommes.
Nouveaux points de vue, nouveaux obstacles… Nouveaux monstres.
Mais à la fin, le monde est toujours plus large que vous ne pouvez le concevoir. Le ciel est le même.

Arriverez-vous jamais à rattraper votre propre corps ? C’est une histoire pour une autre fois.

Pencil doodle on A6 Sketchbook / Porte-mine sur carnet A6Choose again your own direction 

Untitled

Choose your own direction

Before you, a lone and large tree stands at the forkroad. There’s an old signpost but the letters are partially erased and one of the directions has drop to the ground.
To your left, the path leads down in the valley, to a distant forest, fuzzy and green.
To your right, the path climbs the mountain to a dark castle on top.
While you’re thinking about where to go, the eyed rock watches you in silence, intensely.
What will you do?

***

Devant vous, un large arbre solitaire se tresse à la fourchée des chemins. Il y a bien un panneau indicateur mais le lettrage est partiellement effacé par le temps et l’une des direction est tombée à terre.
A votre gauche, le chemin descends dans la vallée, vers une forêt dans le lointain, dense et verdoyante.
A votre droite, le chemin grimpe la montagne jusqu’à une imposante et sombre citadelle juchée au sommet.
Alors que vous réfléchissez à quelle direction prendre, les rochers vous zieutent en silence, intensément.
Que faites-vous ?

Pencil doodle on A6 sketchbook / Porte-mine sur carnet A6