Untitled

Kawaii Shoggoth

Viccus Thiccus  makes soothing eyes. Myriads of beautiful shiny colorful soothing eyes.
As I saw them on my feed, perfectly lined us and free to use, I know I’ve been cursed.
I’ve been cursed to mix them all in what soothe me the most : drawing monsters.

So behold! Here’s the kawaii shoggoth,

Forgive me.

***

Viccus Thiccus  dessines parfois des yeux. Des myriades de magnifiques mirettes aux couleurs chatoyantes.
Quand je les ai vu apparaître sur mes feed, bien rangés et alignés, je savais que la malédiction n’était pas loin.
La
malediction du Beholder, celle qui me force à mélanger tout ce qui est
beau dans ce que je sais dessiner le mieux : les monstres.

Voici donc le Shoggoth Kawaii !

J’implore votre pardon.

Krita + Yiynova + Source : https://luidilovins.tumblr.com/post/183253589675/eyes-are-just-soothing-to-make-tho-mix-and-patch

@luidilovins

Untitled

Backyard problem

– Honey, why you didn’t cut the elm in the backyard?
– I did! Several times, now.
– That’s impossible.

I swear, I cut it nice and clean and the next morning it is all grown
again! Even the wood I cut’s gone. Somethings happens during the night.
– Then get your arse out there and check it out.
– You gramps won’t let me. And he won’t tell me why.

***

– Chéri, pourquoi t’a pas encore coupé l’orme au fond du jardin ?
– Je l’ai fait. Plusieurs fois, même.
– M’prends pas pour une idiote.

J’te jure, j’le coupe et le matin suivant il est de nouveau sur pied !
Et tout c’que j’ai coupé à disparu. Y’a quelque chose qui se passe la
nuit.
– Alors lève tes fesses et va voir.
– Ton vieux m’laisse pas y aller. Et il refuse de dire pourquoi.

Pencil doodle on A6 sketchbook / Porte-mine sur carnet A6

Untitled

Josephine’s difficult childhood

Josephine had a very difficult childhood, moving a lot from one school
to another. Unfortunately, everywhere’s the same story: At first she
have the hardest time to integrate among others children. They keep
teasing her until she loose it and “integrate” them, forcing the family
to move rather quickly elsewhere.

***

Joséphine a eu une
enfance plutôt difficile, changeant d’école souvent. Hélas, à chaque
endroit c’est la même histoire : D’abord elle a du mal à s’intégrer, Les
autres enfants se moquant de son apparence. Elle le supporte jusqu’à ce
qu’elle  craque et “intègre” à sa manière ses camarades, forçant sa
famille à filer à l’anglaise de nouveau.

Pencil doodle on A6 sketchbook / Porte-mine sur carnet A6

Untitled

The Horror in Clay

It’s summer, time to relax. It was so long since I touched clay. I
didn’t realized that I missed this peculiar feeling when you pinch and
twist and carve a lump of earth. The shapes are more whispered by the materia to my subconscious than forced by my sheer force of will.

Somehow I couldn’t manage to get the picture right. Something’s… not right.

But here it is: The Horror in Clay.

***

C’est l’été, je prends le temps de me reposer. Ça fait une éternité que je n’avais pas touché l’argile. J’avais oublié cette sensation particulière quand à force de pincer, presser et lisser les formes se modèlent sous nos mains, plus dictées par la terre elle même à notre subconscient qu’imposée à la matière par la force de notre volonté.

Je n’ai pas réussi à prendre une photo correcte du résultat. Quelque chose… cloche.

Mais la voilà : L’Horreur d’Argile.      

Untitled

Go tentacles!

So you got a Lv 300 Alakazam? Cute… Now, GO TENTACLES!
*Unspeakable horror used unspeakable attack*
*It’s super effective!*

*Alakazam is lost in time and space. So are the trainers.*
*The Gym is destroyed.*
*The planet is devoured.*
*Universe is collapsing upon itself.*

*Again*

***

Alors comme ça tu as un Alakazam Lv 300 ? C’est pas mal… Bon, ATTAQUE TENTACULES !
*Horreur innommable utilise attaque innommable*
*C’est super efficace !*
*Alakazam est perdu dans le temps et l’espace. Les entraîneurs aussi.*
*La salle de gym est détruite.*
*La planète est dévorée.*
*L’univers s’effondre sur lui-même.*
*Encore*

Wacom Intuos + Krita

Untitled

Weeping god

– Oh whoao! This one’s huge!
– Wait ‘til you see underwater how more of it they are.
– Is it.. crying?
– All the time.
– I think i hear it weeping…
– So soon? Time to go then. Now.

***

– Oh whoa ! Il est énorme celui-là !
– Et encore, t’a pas vu sous la surface.
– Est-ce qu’il… pleure ?
– Tout le temps.
– Et j’ai l’impression d’entendre… comme des sanglots.
– Déjà ? Faut partir alors. Maintenant.

Pencil doodle on A6 sketchbook / Porte-mine sur carnet A6
+ Krita

Untitled

Blup

– Since you’re insisting, Darling, see for yourself with whom I spend my evenings.
– With THAT!?
– …that, Darling, is our child.

***

– Puisque vous insistez, ma chère. Voyez donc par vous-même avec qui je passe mes soirées.
– Avec ça !?
– … ça, ma chère, est notre enfant.

Wacom Intuos + Krita.
Too much brushes, I know… I was testing Krita. Kinda fun but tough to learn