Untitled

Harvester of eyes

“I’m the harvester of eyes
I’m just walkin’ down the street
I see a garbage can, I pick it up
I look through all the garbage
To see if there are any eyes inside
I’ll put ‘em in my pink leather bag
And take all their eyeballs
And I bleed with ’em
As I plead with their eyes all night
So if you see me walkin’ down the street
You’d better get out of the way
And put on your eyeglasses
‘Cause I’m gonna take your eyes home with me”

Written By Eric Bloom, Buck Dharma & Richard Meltzer © Blue Öyster Cult
/* Pencil doodle on A6 sketchbook – Porte-mine sur carnet A6 */

J’suis l’collecteur de mirettes
Quand j’traine dans les rues, je guette
J’guette les poubelle, je farfouille
J’regarde les ordures et j’fouille
J’fouille voir si j’y trouve pas des yeux
A fourrer dans mon ptit sac de cuir dégeu
J’ramasse tous vos yeux qui traînent
Et avec eux, moi aussi je saigne
J’leur demande pardon aussi
Alors si tu m’croise cette nuit,
Met tes lunettes de soleil
Ou je collectionnerait les tiennes !

Untitled

Bigmouthed salesman

Oh don’t vorry, I get fat queftion a lot. ven you fay “fpecial
features”, you mean my mouf right? Vell, you fee, fis very peculiar
condifion of mine greatly helpf my vob vich iz to fell medical supplize,
toolz, and apparelz all around ve country to a very fpecific fet of
profeffionals vich are, you gueffed it, dentiftz.I’m very efficient, you
know. Vey all come to me directly ve moment vey spot me. Beft falefman
five years a row! Here, here’z my car… Whopf, my bad ! Forry about
that, vey tend to fall off fometimze.. Let me juft clean it and put it
back in my jaw… Vere. All good!

/* Pencil doodle on A6 sketchbook – Porte-mine sur carnet A6 */

Oh
n’vous en faites pô, on m’la pove souvent fette queftion. Quand v’dites
“particulier” v’faites référenfe à ma boufe, n’est-fe pô ? Foyez-fous,
fette condifion très pôrticulière qui est l’mienne m’aide énormément
dans mon métier : ve vends des véquipements, outils et produits à un fet
très fpécifique de fpécialiftes. V’l’avez d’viné : les
fhirurfiens-dentiftes ! Ils viennent touf à moi dès qu’ils m’voient.
Meilleur vendeur finq années de fuite ! Tenez, voifi ma cart… Oops !
Dévolé. Elles tombent pôrfois… Laiffez moi zufte la nettoyer un brin
et la remettre dans ma mafoîre… Et foilà, comme neuf !

Untitled

No way out

When you’re lost in repetition
Numbing your thoughts, numbing your mind
Keep your thoughts funny and walk on
Or your insides will look like outside.

/* Pencil doodle on A6 sketchbook – Porte-mine sur carnet A6 */

Quand tout parait se répéter à l’infini
Les même pensées qui tournent et tournent à la folie
Alors il faut se changer, aller de l’avant
Sinon le dehors finira comme en dedans

Untitled

Le garcon qui criait Cthulhu

Gary’s a hardcore fan of Lovecraft’s work. He have it all: books,
pen-works, fanfics, posters, games, paintings, figurines, jewels,
originals issues of weird tales, fac-simile of 1920’s paperwork…
everything. It all started with a Stephen King reference to the Great
Old Ones. Intrigued, he went to dig further and became hooked with the
Cthulhu’s Mythos. Starting with the core books, he then read the
collaborations, the correspondence,
Chambers, Clark Ashton Smith, Howard. He started collecting antique
furniture, playing Chaosium’s Call of Cthulhu RPG in costume, went to
cons… He even went to Providence to pay his respects.So when the
dreams came, he was delighted. With such an obsession he thought, it was
expected.

After one of his article wen
famous, he was interviewed on national TV. Some decried him as an
absolute fanboy and not a researcher, but all agreed his knowledge on
the subject is indisputable. He soon became an expert in the field of
Cthulhu, with his own internet show. As the years passed, the dreams
grew weirder and bizarre. Not anymore the funny kind of strange, but
full of a chilling sens of dread that brought him much discomfort and
distress, leaving him in the middle of the night drenched in cold sweat
and trembling. He started hearing voices when he was alone,
unintelligible yet with clear sinister intent.
This
evening, he sees the face of his mother deforming before his very eyes
into a grotesque tentacled face. Ok, that’s it. He’s going to throw it
away. All of it. Once his mother left, he deletes his accounts, gathers
his notes, and everything tentacle related, dropping everything in the
center of the room. The voices are louder, almost howling. Could all
this be real after all? No way! That’s in my mind, that’s fiction! The
fire spreads quickly, burning his precious memorabilia. He can now hear
words, words familiar to his ears…

Ph’nglui mglw’nafh cthulhu r’lyeh wgah’nagl fhtagn

/* Krita + Yiynova */

Gary est un fan inconditionnel de l’oeuvre de Lovecraft. Il a tout
: livres, correspondance, fanfics, posters, jeux, peintures, figurines,
bijoux, numéros originaux de Weird Tales, fac-similé de journaux des
années 1920… Tout a commencé avec une référence de Stephen King aux
Grand Anciens. Intrigué, il est allé creuser plus loin et est devenu
accro au Mythe de Cthulhu. En commençant par les livres de base, il a
ensuite lu les collaborations, la correspondance du reclus de
Providence, Chambers, Clark Ashton Smith, Howard. Il a commencé à
collectionner des meubles anciens, à jouer au jeu de rôle l’Appel de
Cthulhu de Chaosium en costume, à se rendre à des conventions… Il
s’est même rendu à Providence pour présenter ses respects sur la tombe
du maître. Alors quand les rêves sont venus, il était ravi. Avec une
telle obsession, pensait-il, c’était attendu.

L’un
de ses articles est devenu viral. Suite à ça, il a été interviewé à la
télévision. Certains l’ont décrié comme un fanboy absolu et non un
chercheur, mais tous convenait que ses connaissances sur le sujet
étaient indiscutablement des plus étendues. Il est rapidement devenu un
expert à propos de Cthulhu, avec sa propre émission sur Internet. Au fil
des années, les rêves sont devenus de plus en plus étranges et
bizarres. Fini la délicieuse étrangeté qui piquetait l’imagination,
place aux horribles cauchemars remplis d’un sentiment d’effroi qui lui
nouait les tripes d’une angoisse insupportable, le laissant au milieu de
la nuit tremblant et trempé de sueurs glacée. Il a commencé à entendre
des voix lorsqu’il était seul, des voix inintelligibles mais dont
l’intention ne laissait aucun doute.

Ce soir, le
visage de sa mère se déforme sous ses yeux en un grotesque masse de
tentacules. Ok, ça suffit. On balance tout. Tout. Une fois sa mère
partie, il supprime ses comptes, rassemble ses notes et tout ce qui a
trait aux Mythe, et balance le tout au centre de la pièce. Les voix sont
plus fortes, presque hurlantes. Est-ce que… Est ce que tout ça serait
vrai finalement ? Impossible ! C’est dans la tête, c’est de la fiction !
Le feu se propage rapidement, brûlant ses précieux souvenirs. Il peut
maintenant entendre des mots, des mots familiers à ses oreilles…

Ph’nglui mglw’nafh cthulhu r’lyeh wgah’nagl fhtagn

Untitled

Happy birthday

– Happy birthday to youuu…
– It’s not my birthday.
– Happy birthday to youuu…
– I won’t eat that.It glows.
– Happy birthday to you, dear Eatthisnow…
– I think i can see a ghastly figure into the candle’s smoke.
– Happy birthday to youuu, dear Eatthisorwealldie
– Ooh so this is the demon sealing ritual!?. I… uh… ok then

*** Krita + Yiynova ***

– Joyeux anniversaiiire !
– C’est pas mon anniversaire
– Joyeux anniversaiiire !
– Hors de question que je mange ça. Ca brille dans le noir !
– Joyeux anniversaire cher Mangecatoutdsuite…
– Est-ce que vous aussi vous voyez un spectre dans la fumée des bougies ?
– Joyeux anniversaire, cher Mangecaouonesttousmorts…
– Oooh, alors c’est ça le rite de scellement du démon !? Je… ok

(Dédicace pour Poulpe)      

Untitled

Tea time

– …and when I came back, the lid was broken and all the content has been stolen!
– Oh my, this is most disrespectful. I mean, it was clearly labelled as a grave, with skulls and such.
– Of course! We even carved some curses in forgotten languages and gargoyles and grimacing faces and all.
– What a thing to do… Your ancestors must be outraged.
– Tell me about it. They won’t shut up. I… I don’t know what to do. The culprit must be long gone now.
– Rest assured, such and offense cannot go unpunished. I know a guy…

*** Krita + Yiynova ***

– … et quand je suis revenu, le couvercle avait été brisé, et tout le contenu dérobé !
– Bigres! C’est irrespectueux en diable. Enfin, c’était pourtant clairement marqué “tombe”, avec des crânes et tout !

Bien sur ! Nous avons même pris la peine de graver d’antiques
malédictions , de mettre des gargouilles et des visages grimaçants, la
totale.
– Y’a de ces gens… Vos ancêtres doivent être hors d’eux.

M’en parlez pas. Ils courent partout à la recherche du coupable…. qui
doit être bien loin à présent. J’fais quoi moi du coup ?
– Ne vous faites pas de mauvais sang, je connais quelqu’un qui pourra vous aider…      

Untitled

Hello there

Hello there.Could you spare some time  to sit with me? I would very much fancy a talk. A friendly talk.A
talk about a certain someone that came here and wreck the sacred burial
site. You wouldn’t happen to know anything about that, would you?

*** Krita + Yiynova ***

Bonsoir,
cher voyageur. Puis-je vous prendre un peu de temps pour une petite
discussion ? Venez vous asseoir avec moi pour une petite discussion
amicale.
Une petite discussion, à propos d’un étranger qui est venu
en ces lieux pour briser et dépouiller nos sépultures sacrées. Vous
n’auriez pas une idée sur qui cela peut être, non ?

Untitled

A pinch of a Soul

Souls are precious and rare. Do not use it whole, my apprentice!
Look what I can summon with just a pinch : A Wraith.
A shadow of a soul, blinded by hatred. Forever incomplete.
Wretching and consuming from others what it lacks inside.

*** Krita sous Yiynova ***

Les âmes sont rares et précieuses, mon apprenti.
Regarde ce que je peux en invoquer d’une fraction
L’ombre d’un homme, un spectre à jamais incomplet
Dévorant chez les autres ce qui toujours lui manquera.     

Untitled

Adventure – You are what you eat

Blood has
been spilled. Roots were soak in it, and the Forest drank it. Should it
has been given freely or by accident, it could have led to nice, gentle
things. But it was murderous blood, full of greed and hatred. Killing
blood. The Forest’s now full of murder.

We are what we eat.

You better run.

What will you do?
– Run. Run as fast as you can.
– This is just plants. Fight them.
– Offer your own blood in compensation
– Suggest something else?

Pencil doodle on A6 sketchbook / Lost? Try from the start: Choose your own adventure

***

Le
sang a été versé. Par ses racines immergée la Forêt l’a bu. Eu-t-il été
offert librement ou par accident les choses se seraient mieux passé.
Mais ce sang est celui d’un meurtre, chargé de haine et cupidité. Ce
sang à un prix. La forêt en est gorgé maintenant.

Nous sommes ce que nous mangeons.

Vous feriez mieux de courir..

Que faites-vous ?
– Courir. Courir aussi vite que vous le pouvez
– Ce ne sont que des plantes, battons-nous !
– Offrir son propre sang en compensation.
– Suggérer autre chose ?

Porte-mine sur carnet A6 / Perdu ? Essayez depuis le début : L’Aventure Dont Vous Etes Le Héros