Untitled

Adventure – You are what you eat

Blood has
been spilled. Roots were soak in it, and the Forest drank it. Should it
has been given freely or by accident, it could have led to nice, gentle
things. But it was murderous blood, full of greed and hatred. Killing
blood. The Forest’s now full of murder.

We are what we eat.

You better run.

What will you do?
– Run. Run as fast as you can.
– This is just plants. Fight them.
– Offer your own blood in compensation
– Suggest something else?

Pencil doodle on A6 sketchbook / Lost? Try from the start: Choose your own adventure

***

Le
sang a été versé. Par ses racines immergée la Forêt l’a bu. Eu-t-il été
offert librement ou par accident les choses se seraient mieux passé.
Mais ce sang est celui d’un meurtre, chargé de haine et cupidité. Ce
sang à un prix. La forêt en est gorgé maintenant.

Nous sommes ce que nous mangeons.

Vous feriez mieux de courir..

Que faites-vous ?
– Courir. Courir aussi vite que vous le pouvez
– Ce ne sont que des plantes, battons-nous !
– Offrir son propre sang en compensation.
– Suggérer autre chose ?

Porte-mine sur carnet A6 / Perdu ? Essayez depuis le début : L’Aventure Dont Vous Etes Le Héros  

Untitled

I made it

I did it. I finally made it!
Through the rites of
Yog-Sothoth I gain powers beyond imagination! It cost me all of my
fortune. It cost me my friends, my wife, my child, my hair, but it was
worth it!
Now I can do whatever I want! I can do anything! I can…
What can I do? What was that that I wanted?
I…I can’t recall.

*** Krita on Yiynova with tentacles ***

J’ai réussi. J’ai enfin réussi !
Grâce
aux rites de Yog-Sothoth j’ai obtenu des pouvoirs défiant toute
imagination ! Cela m’a coûté toute ma fortune. Ça m’a coûté mes amis, ma
femme, mon fils, mes cheveux… mais le jeu en valait la chandelle !
Maintenant je peux enfin faire tout ce que j’ai jamais voulu ! Je peux tout faire, comme… Je peux…
Qu’est-ce que je peux ? Qu’est-ce que je veux ?
Je… Je ne me souviens plus.

Untitled

I found me cow

Poor Maggie… I found ye at last!, dut yer dead. Yer all… dry and brittly. Wha’ happ’ned to ye!?
.. kof…
‘tis the smoke, he Maggie?
…kof…
Darned blasted yellow smog! Where did it come from?

*** Krita on Yiynova ***

Ma pauv’ Maggie… J’tai enfin trouvée. T’est toute morte. Toute… sèche et… racornie. Qu’es-ce qu’y t’es arrivé ?
…teheu!…
C’est la brume, hein Maggie ?
…teheu!…
Saleté d’merde jaunâsse! D’où ca peux v’nir ?

Untitled

New scarecrow

Nobody likes my new scarecrow.
Why? ‘tis just twigs and old rags. Why the hate?And this one works nice. See? No crows.Not a single one in sight.
No tits either…

Unrelated question, have you seen my cow?

*** Krita on Yiynova ***

Chai pas pourquoi personne n’aime mon nouvel épouvantail.
C’est juste des brindilles et des vielles fripes. Qu’est-ca peut leur fiche?Pis marche bien cui là. R’garde : pas un corbak en vue.Pas un seul.Pas de mésanges non plus.

Rien à voir, mais… mais t’aurais pas vu ma vache?

Untitled

Secret mantra of the Emerald Lama

Three fallen Jewels of Infamous Secrets combined
In one, Divine Father Whose nature is Dereliction,
I bow to You from my heart! Till I’m enlightened,
Support me, I pray, with the hook of Your Compulsion!

I call the Jewels as witness – from not just my mouth,
But the depth of my innermost heart and bones, I pray –
Think of me somewhat! Show me behind your mask!
Luring One, grant me the nectar of Your Speech!

(inspired from A Song Of Longing For Tara The Infallible, By Lozang Tanpa Gyalts’an)
Krita + Yiynova

Trois Joyaux déchus aux secrets infâmes combinés
En un, Père Divin, dont la nature est déréliction
Je me prosterne devant toi ! Empli mon être !
Guide mon coeur vers le crochet de tes compulsions

Que les joyaux en soient témoins – plus que ma parole
Du plus profond de ma chair et de mes os, je t’en prie
Pense à moi ! Montre moi derrière ce masque maudit !
Oh tentateur, délecte moi du nectar de tes paroles

Untitled

The Horror in Clay

It’s summer, time to relax. It was so long since I touched clay. I
didn’t realized that I missed this peculiar feeling when you pinch and
twist and carve a lump of earth. The shapes are more whispered by the materia to my subconscious than forced by my sheer force of will.

Somehow I couldn’t manage to get the picture right. Something’s… not right.

But here it is: The Horror in Clay.

***

C’est l’été, je prends le temps de me reposer. Ça fait une éternité que je n’avais pas touché l’argile. J’avais oublié cette sensation particulière quand à force de pincer, presser et lisser les formes se modèlent sous nos mains, plus dictées par la terre elle même à notre subconscient qu’imposée à la matière par la force de notre volonté.

Je n’ai pas réussi à prendre une photo correcte du résultat. Quelque chose… cloche.

Mais la voilà : L’Horreur d’Argile.      

Untitled

Go tentacles!

So you got a Lv 300 Alakazam? Cute… Now, GO TENTACLES!
*Unspeakable horror used unspeakable attack*
*It’s super effective!*

*Alakazam is lost in time and space. So are the trainers.*
*The Gym is destroyed.*
*The planet is devoured.*
*Universe is collapsing upon itself.*

*Again*

***

Alors comme ça tu as un Alakazam Lv 300 ? C’est pas mal… Bon, ATTAQUE TENTACULES !
*Horreur innommable utilise attaque innommable*
*C’est super efficace !*
*Alakazam est perdu dans le temps et l’espace. Les entraîneurs aussi.*
*La salle de gym est détruite.*
*La planète est dévorée.*
*L’univers s’effondre sur lui-même.*
*Encore*

Wacom Intuos + Krita

Untitled

Blup

– Since you’re insisting, Darling, see for yourself with whom I spend my evenings.
– With THAT!?
– …that, Darling, is our child.

***

– Puisque vous insistez, ma chère. Voyez donc par vous-même avec qui je passe mes soirées.
– Avec ça !?
– … ça, ma chère, est notre enfant.

Wacom Intuos + Krita.
Too much brushes, I know… I was testing Krita. Kinda fun but tough to learn