Untitled

We’ve made it

Our move was supposed to be a bliss. We planned everything, had friends to help, made boxes, took care of electricity, internet, water… We had scheduled every step, notified all the administrations. We had a centralized online hub with contact info, check-lists, alternates plan B, etc.  It was supposed to be the most prepared Move.

Then came everything. All at once.

We’re still lacking internet, parking access, names on the phone and a zillion other thing. I still have to go out everyday to work through a silent city where infections looms while my other one was losing their job. We’re still drowning in unpacked boxes and we’re exhausted from carrying ourselves all our stuff.

But we’ve made it. We’re now together. We’re safe.

To the ones still fighting, Courage!
To the ones less luck, Courage !
Take care everyone.

***

Notre déménagement était parfaitement préparé. Nous avions pensé à tout. Des amis pour nous aider, notre stuff bien encartonné et tout étiqueté. Eau, gaz, électricité, redirection de courrier, autorisations de stationnement… Nous avions prévus un planning aux petits oignons détaillant toutes les étapes, avec plans B, infos de contact, check-lists, etc. Nous avions démarchés toutes les administrations. Le déménagement parfait.

Et paf. Tout nous est tombé dessus. En même temps.

Il nous manque encore internet, les noms sur l’interphone, l’accès au parking et un million de petits trucs ici et là. Je dois encore me rendre au boulot à travers une ville silencieuse où l’infection rampe sournoisement tandis que la menace de se faire virer brutalement à l’américaine s’approche dangereusement. Nous sommes sur les rotules, épuisés d’avoir tout géré à deux, noyés sous les cartons…

Mais on l’a fait. On est ensemble. On est saufs.

A ceux qui luttent encore, Courage !
A ceux qui ont eu moins de chance, Courage !
Prenez soins de vous.